Jeff Koons à la une des actus artistiques

Jeff Koons est l’une des figures les plus controversées du monde de l’art contemporain. Ici un perçu sur les Actus : marché de l’art et œuvres artistiques de Jeff Koons. Il a influencé le monde de la mode et de la musique. Collaborant avec des icônes comme Louis Vuitton et Lady Gaga. Koons est connu dans le monde entier pour ses sculptures brillantes. La culture populaire et les notions d’artifice sont les thèmes principaux de ces sculptures. Ces œuvres sont régulièrement vendues à des millions de dollars, et elles sont exposées dans les meilleurs musées.

Jeff Knoos, l’artiste vivant le plus cher au monde

Comment en est-il arrivé là ?

Il se trouve que, la sculpture en acier inoxydable Rabbit s’est vendue à 91,1 millions de dollars. C’est pourquoi, depuis ces enchères organisées par la maison Christie’s, Koons est l’artiste contemporain vivant le plus cher du monde. Pour retracer son ascension à devenir une star de l’art, voici un guide de certains moments clés de sa carrière.

Jeff Koons sculptures

Jeff Koons devant sa sculpture controversée Bouquet de tulipes à Paris.

Il s’est formé dans deux écoles d’art américaines.

D’abord, Koons a étudié à l’Art Institute of Chicago de 1975 à 1976. Pendant son séjour à Windy City, l’artiste a été encadré par de célèbres imagistes de Chicago comme Ed Paschke. Ensuite Il a obtenu son B.F.A. du Maryland Institute College of Art en 1976. Quelques années seulement après avoir obtenu son diplôme, Koons a reçu sa première exposition personnelle à New York.

Des œuvres insolites choquent à la Biennale de Venise.

Koons a attiré les visiteurs de la Biennale de Venise en 1990 avec ses peintures et sculptures «Made in Heaven». Dépeignant des scènes érotiques mettant en scène l’artiste et sa nouvelle épouse Ilona Staller. Les œuvres étaient assez critiquées à l’époque. Néanmoins, elles ont été exposées les années suivantes à la Galerie Max Hetzler, à la Sonnabend Gallery. Pas plus tard qu’en 2010, la galerie Luxembourg & Dayan a organisé une exposition des peintures «Made in Heaven» dans son espace de New York.

Une rétrospective itinérante a accéléré sa popularité.

Entre 1992 et 1993, une rétrospective de l’œuvre de Koons a été présentée au Stedelijk Museum d’Amsterdam, au San Francisco Museum of Modern Art, au Walker Art Center de Minneapolis, à la Staatsgalerie de Stuttgart en Allemagne et au Aarhus Kunstmuseum au Danemark. Avec Rabbit et d’autres sculptures, le spectacle comprenait des pièces de la série d’objets et d’appareils de l’artiste enfermés dans du plexiglas.

Il perce dans les années 2010.

Bien que Jeff Knoos réalise beaucoup de sculptures en exprimant son art, il a marqué ses débuts dans l’art contemporain avec des peintures désignées comme des œuvres Pop Art.

Au cours de la dernière décennie, les ventes aux enchères de Koons ont grimpé en flèche avec des faits saillants à Christie’s à New York. Notamment la vente de Tulipes en 2012 (1995-2004) pour 33,6 millions de dollars, la vente de Balloon Dog (Orange) en 2013, 1994-2000, pour 58,4 millions de dollars, et, bien sûr, le lapin record, qui a atteint 91,1 millions de dollars. Mais pourquoi “le lapin” vaut-il aussi cher ?

En 2013, l’année où il a rejoint la liste de la galerie David Zwirner, Koons a travaillé avec Lady Gaga pour concevoir la pochette de son album Artpop. L’empreinte de Koons dans les mondes de la culture populaire et de la mode s’étend également aux collaborations avec Louis Vuitton, H&M, BMW et Dom Pérignon.

Actus artistiques

La sculpture de Lady Gaga, dévoilée lors de la soirée de sortie de l’album Artpop en 2013.

Guggenheim Museum Bilbao.

Cependant, certains artistes n’étaient pas adeptes à la manie de Koons. Des artistes contemporains français se sont prononcés contre la proposition de Koons d’un monument parisien aux victimes des attentats terroristes de 2015 dans la capitale française. Après des années de controverse, l’œuvre publique, intitulée Bouquet de tulipes, a été installée près du Petit-Palais en 2019.

L’œuvre de l’artiste a également fait l’objet de deux procès distincts par les collectionneurs Joel Silver et Steven A.

Actus Artistiques – Une sculpture en armes à feu

Afin de déclasser ses armes, Sean Penn a demandé à l’artiste Jeff Koons de transformer sa collection d’armes à feu en une œuvre d’art. L’artiste a répondu présent. Il a récemment partagé l’œuvre résultante – nommée “Uli” – sur Instagram. Il a commenté son œuvre disant que :

“Les figures d’Uli sont normalement faites de bois, et elles représentent l’esprit maternel et paternel des chefs tribaux.” Comme à son habitude, l’artiste contemporain a gagné en notoriété, en faisant la une des actus artistiques avec cette nouvelle collaboration incluant une célébrité.

(26)